Special Cuts

Les «Special Cuts» sont des pièces de viande, qui certes ne sont pas connues auprès de la clientèle au large, mais qui néanmoins recèlent le potentiel d’être le point de mire sur la carte des mets. «Flap Flank Steak», «Flat Iron Steak» ou «Hanging Tender» n’ont pas qu’une résonnance de Far West, elles servent d’écrin pour présenter votre compétence professionnelle. Car, sans nul doute, nombre d’interrogations se présenteront lorsque vous proposerez ces pièces.

 

Que la viande soit brièvement revenue ou cuite pendant des heures sous-vide, dépend du morceau de viande. La combinaison de variantes inhabituelles de légumes classiques, connus de tout un chacun, est gage d’associations fascinantes ne manquant pas de susciter l’admiration.

Live Cooking événements

N’hésitez pas à poser des questions et faire part de vos suggestions à nos cuisiniers Cook lors des sessions de Live Cooking dans votre marché Prodega où vous pourrez échanger sur place avec eux.

Vers les événements

Tipps

Gerne zeigen wir auf, womit unser Kompetenzteam Kulinarik die schmackhaften Menus aufgepeppt hat. Blattgrün hier, Schale da und fertig sind die «Eyecatcher» auf dem Teller!

Weitere Tipps finden Sie in den Rezepten.

Special Cuts

Flank Steak Rind

Malgré sa faible teneur en matière grasse, le Flank Steak, constitué de fibres musculaires longitudinales, est très savoureux. Pour s’assurer qu’il ne devienne pas dur, il est préférable de l’amener à la température à cœur dans un bain sous-vide. Enfin, faites frire brièvement ou «jetez»-le sur le gril et il devient LA pièce maîtresse de la scène BBQ.

 

Flat Iron Rind

Provenant de la palette, le Flat Iron Steak a un tendon épais. Si le morceau est braisé, il n’y a pas lieu de retirer le tendon. Pour un barbecue, il est recommandé de le retirer et de griller la pièce en deux parties. Le résultat est une viande juteuse, au goût discret, qui rappelle l’entrecôte classique.

 

Hanging Tender oder Nierenzapfen

Le «Hanging Tender» est idéal en grillade ou brièvement revenu. Il doit son goût fort à ses fibres musculaires courtes qui traversent le tendon. Il n’y en a qu’en par bête.